Isolation france eco, Isolez vos caves, garages, vides sanitaires, murs pour seulement 1 €

Un logement bien isolé est la base des travaux d’économies d’énergie !

Un doute sur votre éligibilité ? Contactez-nous

Appelez aujourd'hui pour vérifier votre eligibilité au 01 75 34 95 12 ou effectuez un devis en ligne

Tout savoir sur l'isolation des combles

Le saviez-vous ?

  • 30% de vos déperditions énergétiques se font par votre toiture
  • 20% par vos murs
  • 20% par l’air renouvelée et les fuites
  • 15% par vos fenêtres
  • 10% par votre plancher
  • 5% par les ponts thermiques
Isolation france eco, Isolez vos caves, garages, vides sanitaires, murs pour seulement 1 €

Isolation combles : 30% des déperditions énergétiques

L’isolation des combles est une étape prioritaire dans l'isolation thermique de l'habitat, en effet elle représente le plus gros poste de déperdition énergétique aujourd’hui. Deux types d’isolation de combles sont possibles : isolation par l’intérieur et isolation par l’extérieur.

Isolation des combles par l’intérieur :

L’isolation du toit par l’intérieur permet accroître le niveau de performance thermique globale du bâtiment et améliore le confort en supprimant notamment les condensations sur parois froides. L’isolation par l’intérieur concerne l’isolation des toits-combles et planchers.

Les techniques utilisées seront différentes en fonction du type d’usage des combles :

Isolation des combles par l’extérieur :

L’isolation des combles par l’extérieur consiste à déposer la toiture pour intercaler un isolant entre la charpente et le matériau de couverture.

Elle impose donc de découvrir le toit. Elle est privilégiée lors d’une rénovation complète de la couverture ou d’une restructuration de la charpente. Elle présente l’avantage de ne pas entraîner la diminution de la surface habitable et de limiter le nombre de ponts thermiques.

Il existe 3 grandes techniques d’isolation par l’extérieur :

Isolation des murs : 20% des déperditions énergétiques

L’isolation des murs est le 2ème poste de déperdition énergétique, il ne doit donc pas être négligé lors d’une rénovation énergétique et ce afin de s’assurer d’une isolation thermique optimale.

Tout comme l’isolation des combles, l’isolation des murspeut être effectuée par l’intérieur ou l’extérieur.

Isolation des murs par l’intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur, plus rapide et plus économique, est utilisée pour les rénovations simples.

Il existe deux grandes méthodes d’isolation des murs par l’intérieur :

Isolation des murs par extérieure

L’isolation des murs par l’extérieur, plus chère et plus lourde, est privilégiée pour les petites pièces ou pour les rénovation lourdes.

On compte principalement, 2 techniques :

Ventilation de l’air : 20% des déperditions énergétiques

Une maison saine est une maison aérée, mais attention ouvrir les fenêtres fait augmenter vos consommations de chauffage puisque l’air extérieure entre dans votre logement. Pour ventiler simplement votre habitation il existe des vmc simple flux ou vmc double flux qui s’adaptent automatiquement en fonction de l’humidité présente.

Pour limiter les déperditions liées à l’air renouvelée il convient également de réparer les fuites d’air.

Fenêtres : 15% des déperditions énergétiques

13 à 20% de la perte totale de chaleur de votre habitation s'effectue par les fenêtres et les portes mal isolées.

Pour isoler au mieux les fenêtres, 4 solutions sont envisageables :

Isolation du sol : 10% des déperdition énergétiques

Le plancher-bas d’une habitation constitue une source importante de déperdition de chaleur et influence directement la sensation de confort et de bien-être d’une pièce. Ce poste d’économie d’énergie n’est donc pas à négliger lors d’un projet de rénovation énergétique.

Pour bien isoler un sol, il est important de prendre en compte l’existant, à savoir notamment sur quoi repose le sol : terre-plein, vide sanitaire.

L’isolation de sol peut s’effectuer selon trois techniques :

Une toiture ou des combles mal isolés peuvent être les causes de pertes calorifiques importantes au sein d’une habitation.

La technique d’isolation dépendra de la faisabilité technique et de l’accessibilité : une isolation par le bas ne sera possible que si le plancher n’est pas posé directement sur le sol, par exemple. Le choix d’une isolation par le haut devra elle, prendre en compte l’encombrement de l’isolant.

La déperdition de chaleur est encore plus significative pour les appartements situés au dernier étage.

Durant la saison hivernale, des combles mal isolés représentent une source de perte de chaleur significative et constituent durant la saison d’été une source d’apport de chaleur importante.

Aussi pour profiter du confort durant toutes les saisons, l’isolation des combles s’annonce être une bonne option. Non seulement, cela permet de profiter d’un confort d'isolation thermique, mais également de réduire de 30% la facture de chauffage.

La déperdition de chaleur sera encore plus significative pour les appartements situés au dernier étage. De ce fait, isoler les combles semble la clé de la réussite. Non seulement, cela permet de profiter d’un confort d'isolation thermique, mais également de réduire de 30% votre facture de chauffage.

A l’issue de ces travaux d’isolation, le gain énergétique est performant et durable, entraînant jusqu’à 30% de baisse sur le montant de la facture de consommation énergétique.

Nos conseils pour réaliser l'isolation des combles

La méthode d’isolation des combles doit être sélectionnée selon la nature de l’espace. On distingue deux catégories de combles : l’un difficilement accessible ou perdu et l’autre habitable ou aménagé.

Les combles existent en deux catégories différentes : l’une difficilement accessible ou perdue et l’autre habitable ou aménagé.

Les combles perdus, déclarés non habitables, sont les espaces de hauteur insuffisante et encombrés de charpente. Les techniques d’isolations privilégiées pour isoler cet espace sont l’épandage ou le soufflage de flocons d’isolants (laine minérale, laine en vrac, laine de verre, laine de chanvre, ouate de cellulose…). Ces deux techniques sont très efficaces et rapides à mettre en œuvre. L’épandage se fait manuellement et le soufflage utilise un matériel mécanique spécifique.

Les combles aménagés, sont utilisés comme espaces de vie supplémentaires. Les techniques d’isolation dépendront donc essentiellement du type de charpente. L’isolation pourra s’effectuer par l’intérieur ou l’extérieur de la toiture.

Les conditions de performance des isolants

Pour optimiser l’isolation des combles, les critères de performance de l’isolant, ne doivent pas être négligés. La performance de l’isolant dépend de sa conductivité thermique, de son épaisseur et de sa résistance thermique.

Pour être efficace, la résistance thermique doit être :

Plus les valeurs de résistance thermique augmentent, plus la performance des matériaux est excellente.

A savoir : ces exigences thermiques doivent impérativement être respectées par nos artisans partenaires ayant adhéré à notre programme d'isolation des combles à 1€. Ils constituent également des critères d’éligibilité à l'obtention des primes énergie et du crédit d'impôt.

A savoir : plus ces valeurs de résistance thermique augmentent, plus la performance des matériaux est excellente. 

L’isolation des combles une méthode à petit prix

Réaliser l’isolation des combles perdus ne requiert pas de dépenses excessives, et permet de réaliser une économie considérable. C’est une solution fiable et aussi très rentable, puisque le coût d'une isolation combles perdus se situe entre 20 et 40 €/m².

A l’issue de ces travaux d’isolation, le gain énergétique est performant et durable, entraînant jusqu’à 30% de baisse sur le montant de la facture de consommation énergétique.

Quelles sont les produits que nous utilisons ?

IBR Revêtu Kraft

Rouleau de laine de verre pour l'isolation des combles perdus, souple en laine de verre revêtu d'un surfaçage kraft quadrillé tous les 10 cm.

Avantages

  • Rouleau auto-déroulant à l'ouverture de l'emballage
  • Reprise d'épaisseur totale
  • Performances thermo-acoustiques
  • Bonne cohésion mécanique
  • Conditionnement en grande longueur
  • Rouleau fortement compressé pour faciliter la manutention
Demande de rappel